Revenir au site

Congé parental: quelles sont les étapes suivantes?

Un entretien avec Che Wagner sur le congé parental, l'égalité et l'initiative populaire prévue. Il est codirecteur de l'association Public Beta, père de deux enfants et vit à Bâle.

En septembre, la Suisse se prononcera sur un congé de paternité de deux semaines. Est-il judicieux de parler de congé parental maintenant?

Che Wagner: Politiquement, le référendum contre un congé de paternité de deux semaines est issu de l'âge de pierre. Nous devrions rester calmes et ne pas perdre de vue la prochaine étape importante: le changement de système en faveur du congé parental. C'est l’unique façon de promouvoir l'égalité au sein de la famille et au travail qui est inscrite dans la Constitution fédérale depuis 1981.

N'est-ce pas là une stratégie dangereuse?

Les citoyennes et citoyens savent qu'en automne, nous ne votons «que» sur deux semaines de congé de paternité. Nous ne commencerons pas la collecte officielle de signatures pour l'initiative sur le congé parental avant le printemps 2021, mais nous aimerions bien entendu engager les discussions sur le congé parental dès maintenant, créer un mouvement de la société civile et profiter de cet élan pour davantage d'égalité.

Qui est à l'origine de l'initiative sur le congé parental ?

L'initiative sur le congé parental est un projet de l'association à but non lucratif Public Beta qui vise à agir tel un incubateur de la démocratie et à lancer des initiatives populaires lors de défis sociétaux importants. Nous nous appuyons sur l'expérience de 27 initiatives et référendums que la plateforme démocratique WeCollect a soutenus.

Le congé de maternité, le congé de paternité et maintenant le congé parental: quelle en est la cohérence?

La question clé est la suivante: combien de temps les mères et les pères consacrent-ils aux soins après la naissance d'un enfant? J'inclus ici le congé de maternité et de paternité dans ce calcul. Si le congé de paternité de deux semaines est accepté par la population, on parle d'une différence de trois mois entre les mères et les pères. Ce qui contribue au fait que la garde des enfants n'est pas partagée de manière égale et que les femmes sont classées «à risque» sur le marché du travail - en raison d'une éventuelle grossesse.

Le congé parental génère-t-il automatiquement davantage d'égalité?

Nous devons veiller à ce que l'introduction du congé parental ne mène pas à une consolidation des relations entre les sexes. Si le nombre de semaines pour les deux parents est simplement augmenté, il y a un risque que les femmes profitent pleinement des semaines supplémentaires alors que les hommes ne restent malgré tout pas au foyer. Cet effet a été prouvé par de nombreuses études internationales. C'est pourquoi l'initiative sur le congé parental doit être axée sur l'égalité.

Combien de semaines de congé parental sont prévues?

Le modèle que nous avons élaboré est basé sur un congé parental d'au moins 14 semaines - en plus du congé de maternité existant et du congé de paternité décidé par le parlement. Afin de renforcer l'égalité dans la famille et au travail, une quote-part fixe du congé parental est attribuée au père. La mère peut disposer librement de son nombre de semaines de congé parental et, si elle le souhaite, transférer sa part au père. Ce qui fait un total de 30 semaines, dont 12 à 16 semaines que les pères pourraient prendre et les mères entre 14 à 18 semaines.

Certaines voix critiques affirment: 30 semaines sont trop peu!

Le nombre de semaines de congé parental figurant dans le texte d'initiative est encore en cours de discussion. Pour moi, une augmentation modérée est envisageable. Par comparaison, avec 30 semaines de congé parental, la Suisse se situerait au niveau inférieur de la moyenne européenne. Néanmoins, l'introduction du congé parental serait un pas historique pour la Suisse.

Pourquoi ne pas parler de 38 ou 40 semaines?

Personnellement, je pense que 40 semaines sont souhaitables, mais elles sont malheureusement hors de portée politique. Avec l'initiative sur le congé parental, nous voulons être potentiellement capables de gagner une majorité lorsque nous pensons à une votation dans environ sept ans. Ce qui nécessite un compromis modéré permettant un changement rapide du système. Il ne faut pas oublier combien de persévérance il a fallu pour seulement deux semaines de congé de paternité qui ne sont toujours pas décidées. De ce point de vue, le passage à 14 semaines de congé de maternité et de deux semaines de congé de paternité à 30 semaines, tel que nous le proposons, est un considérable bond en avant.

Qui paie le congé parental?

Pour le financement, nous nous orientons au modèle sur le congé de maternité actuel en vigueur. Le congé parental serait ainsi financé par les cotisations à l'allocation pour perte de gain (APG) qui est prélevée en même temps que l'AVS. Nous présenterons les calculs du modèle à une date ultérieure.

Quel est le calendrier du lancement de l'initiative?

Nous aimerions intégrer le modèle dans un article constitutionnel d'ici cet été, afin de déterminer notre position avec cette proposition et de définir qui pourrait être susceptible de soutenir une telle initiative. La collecte de signatures devrait commencer au printemps 2021 au plus tard.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK